Vous envisagez d’acquérir votre résidence principale ? Découvrez le statut de primo-accédant qui vous permet de bénéficier d’aides financières attractives et de certains avantages fiscaux. 

Conditions

Que signifie primo-accédant ?

Est considérée comme primo-accédant, toute personne n’ayant pas été propriétaire de leur résidence principale au cours des deux dernières années.   

Selon l’Insee près de 2/3 des accédants sont des primo-accédants. Grâce à la baisse des taux et l’allongement de la durée de remboursement des prêts, l’accession à la propriété s’est maintenue ces dernières années. 

Quels sont les conditions pour être primo-accédant ?

Un emprunteur est considéré comme primo-accédant par les banques dès lors qu’il n’a pas été propriétaire de sa résidence principale les 2 dernières années.   

Un primo-accédant peut donc être : 

  • Propriétaire d’une résidence secondaire 
  • Locataire de sa résidence principale depuis au moins 2 ans 
Bon à savoir : Le statut de primo-accédant n’est donc pas réservé aux personnes souhaitant acquérir un logement principal pour la première fois.
Avantages du statut primo-accédant

Des aides pour accéder à la propriété

Selon l’Insee l’âge moyen du primo-accédant est de 34 ans et pour la majorité, les primo-accédants ont recours à un crédit immobilier pour financer l’achat de sa résidence principale. 

Les mesures spécifiques mises en place par le gouvernement concernent donc principalement les prêts immobiliers permettant aux primo-accédants de devenir propriétaires : prêt à taux zéro (PTZ), prêt d’accession sociale (PAS) mais également réduction des frais de rémunération du notaire ou encore une durée de prêt pouvant aller jusqu’à 30 ans. 

Des prêts avantageux pour un premier achat immobilier

Vous êtes primo-accédant et souhaitez financer votre projet immobilier ? Plusieurs prêts aux conditions attractives peuvent vous être proposés en fonction de votre situation et de votre projet. 

Le prêt d'accession sociale

Le prêt d'accession sociale (PAS) est un prêt immobilier accordé aux familles aux revenus modestes pour leur permettre d’accéder plus facilement à la propriété : 

  • Financement à 100 % du coût de votre acquisition  
  • Durée du prêt allant de 5 à 30 ans 
  • Réduction des frais de rémunération du notaire  
  • Cumulable avec d’autres prêts aidés sur une même opération (prêt à taux zéro, prêt accession Action Logement) 

Le prêt conventionné (PC)

Le prêt conventionné (PC) est accordé sans conditions de ressources. Il vous permet de financer l’achat : 

  • D’un logement neuf  
  • D’un logement ancien avec ou sans travaux, 
  • D’une construction 

Le prêt à taux zéro (PTZ) 

Le prêt à travaux zéro (PTZ) est un prêt sans intérêt nécessitant de respecter des plafonds de ressources. Il doit être demandé en plus d’un prêt complémentaire tel que le : 

  • Prêt conventionné (PC)  
  • Prêt d’accession sociale (PAS)  
  • Prêt accession d’Action Logement  
  • Prêt immobilier auprès d’un organisme bancaire  
  • Prêt épargne logement  

Le prêt accession d’Action Logement

Le prêt accession d’Action Logement finance votre acquisition d’un logement neuf (VEFA), l'accession sociale à la propriété dans le neuf dont le PSLA, l'accession en bail réel solidaire (BRS) dans le neuf ou l’ancien, l'acquisition d’un logement ancien vendu par un organisme de logement social dans le cadre de la vente HLM ainsi que la construction de votre maison. Il est accordé aux salariés des entreprises du secteur privé cotisant à Action Logement (prêt agri-accession pour les salariés du secteur agricole). 

Ses avantages : 

  • Jusqu’à 40 000 € d’emprunt
  • Taux fixe à 0,5 % (hors assurance obligatoire) 
  • Durée de prêt libre, dans la limite de 25 ans  
  • Cumulable avec le prêt d’accession sociale ou le prêt à taux zéro (PTZ) sur une même acquisition 

Les aides des collectivités locales 

Certaines collectivités locales peuvent accorder des aides financières pour acheter ou construire votre futur logement.  

Vous souhaitez connaître ces aides ainsi que les modalités de leur attribution ? Contactez la mairie du lieu de votre future habitation ou l’ADIL du département.  

Vous trouverez les coordonnées de votre ADIL sur le site.

Les avantages fiscaux pour les primo-accédants 

En tant que primo-accédant, il est possible de bénéficier d’une baisse de la TVA en passant de 20 % à 5,5 % pour les biens immobiliers neufs (plafonds de ressources à respecter). 

Cet avantage fiscal est réservé aux biens situés : 

  • En zone ANRU (Agence Nationale de la Rénovation Urbaine) qui soutient les projets de rénovation visant à améliorer les conditions de vie des habitants et la mixité sociale.  
  • Dans un quartier QPV (Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville)  

Vous pouvez également bénéficier d’une exonération de la taxe foncière pendant les deux premières années, dans certaines conditions et sous réserve d’effectuer une déclaration auprès du service des impôts fonciers

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.