Faire face à une difficulté logement

Faire face à une absence de logement ou d’hébergement

Besoin d’être mis à l’abri ? D’un hébergement dans un logement temporaire ? De faire valoir votre Droit au logement opposable (Dalo) ? Vous devez quitter votre domicile pour accéder rapidement à un nouveau logement en réponse à une situation d’urgence ?

Situation

Besoin d’être mis à l’abri ?

Vous subissez un évènement personnel qui nécessite un départ ou un éloignement du domicile ? Vous êtes à la rue, en rupture de logement ou d’hébergement ?

Victime de violences conjugales ?

Appelez le 3919, numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences.

Appel anonyme et gratuit du lundi au samedi 24H/24 (le samedi jusqu’à 18H) et le dimanche de 9H00 à 18H00 ou rendez-vous sur le site de la Fédération Nationale Solidarité Femmes pour un appel accessible : Fédération Nationale Solidarité Femmes - FNSF (solidaritefemmes.org).

Besoin d’un logement temporaire ?

Vous cherchez une solution de logement temporaire suite à : 
  • Un premier emploi, 
  • Une formation, 
  • Une mutation professionnelle, 
  • Une mission ponctuelle, 
  • Une alternance, 
  • Une situation exceptionnelle,
Les logements temporaires d’Action Logement ou les partenariats mis en place permettent d’accéder à un logement pour une durée plus au moins longue.  
 
Vous êtes : 
  • Salarié d’une entreprise du secteur privé non agricole d'au moins 10 salariés,  
  • Salarié d’une entreprise du secteur privé agricole de 50 salariés et plus, 
  • Ou demandeur d’emploi depuis moins de 12 mois, d’une entreprise du même secteur. 

Notre équipe reste à votre écoute pour mettre en place des solutions individualisées et répondre à vos problématiques logements. 

Attribution d’un logement social

Vous devez déposer une demande de logement social et vérifier si votre situation peut être reconnue prioritaire au titre du Dalo (Droit au logement opposable) ou si les personnes répondent aux critères de priorité mentionnés à l'article L. 441-1 du code de la construction et de l’habitation. 

À titre d’exemple : 
  • Les personnes en situation de handicap, 
  • Les personnes victimes de violences familiales, 
  • Les personnes défavorisées, mal logées, ou rencontrant des difficultés particulières de logement, 
  • Les personnes vivant dans un logement dangereux ou insalubre, 
  • Les personnes logées temporairement ou hébergées, sans logement, menacées d’expulsion sans relogement. 

Vous êtes dans l’une de ces situations et souhaitez être accompagné ou obtenir des conseils : découvrez comment faire valoir votre droit au logement opposable.  

Démarches

Vous souhaitez être accompagné pour faire face à une difficulté logement ?

Contactez notre service afin de bénéficier de conseils et d’un suivi personnalisé, gratuit et confidentiel.