Vos questions

Trouvez toutes les réponses à vos questions Action Logement en parcourant nos thèmes. N'hésitez pas à affiner votre recherche en renseignant des mots-clés (exemple : ouvrir un dossier, éligibilité…).

Si votre entreprise fait partie du secteur privé et qu’elle a employé un nombre mensuel moyen de 20 salariés et plus au cours de l’année civile 2016, elle est dans l’obligation de verser sa participation à l’effort de construction (PEEC) avant le 31 décembre  2017.

En cas de retard ou d’oubli, ou encore lorsque le montant des investissements réalisés dans les conditions prévues par la réglementation est inférieur au minimum légal, l'employeur doit verser au service des impôts une cotisation de   2 % des rémunérations brutes, en application de l'article L 313-4 du code de la construction et de l’habitation et du 1 de l'article 235 bis du code général des impôts.

Oui, les jeunes non-émancipés ou les mineurs sous tutelle bénéficient de l’Avance par l’intermédiaire de leur représentant légal.

En ce qui concerne l’aide MOBILI-JEUNE®, il convient de prendre en compte le loyer charges comprises.

Pour bénéficier d’un logement par le biais d’Action Logement, le demandeur doit être salarié d’une entreprise du secteur privé ou agricole  de plus de 10 salariés et faire valider sa demande auprès de son employeur). Il n'est pas nécessaire que le codemandeur satisfasse à ces conditions. Après accord de l’employeur, Action Logement sera en mesure de procéder à une recherche de logement  sous réserve du respect des critères réglementaires attachés aux logements  tout en tenant compte de l'urgence sociale, de l'ancienneté de la demande de logement sociale, de la composition familiale et des ressources de la famille.

Oui, le bénéficiaire d’un Prêt Accession dans l’ancien sans travaux qui désire effectuer des travaux pourra également souscrire un Prêt Travaux si toutes les conditions d’octroi prévues par la réglementation sont réunies. En tout état cause, le Prêt Accession « sans travaux » ne permet pas de financer la réalisation de travaux, excepté les travaux mineurs (embellissements, décoration,...).

Vous devez contacter votre bailleur qui est seul compétent pour répondre à vos interrogations concernant tout ce qui se rapporte à l’exécution du contrat de bail. Vous trouverez ses coordonnées sur votre contrat de bail ou sur vos quittances de loyer.

Non, seule la copie de la carte d’invalidité ou de handicap de la personne devant occuper le logement devra être transmise au préalable.