Guides et dossiers

Rénovation énergétique : découvrez notre prêt

Vous souhaitez engager des travaux d’économie d’énergie dans votre logement ? Vous pouvez avoir recours à des aides financières et à des prêts lorsque vos travaux sont réalisés par des professionnels qualifiés. Quelles sont ces aides et comment en bénéficier ?

Rénovation énergétique : découvrez notre prêt

Rénovation énergétique : de quoi parlons-nous ?

Rénover énergétiquement un bâtiment a pour objectif de réduire la consommation d’énergie (gaz, électricité, fioul, etc.) et les émissions de gaz à effet de serre de l’habitat tout en maintenant le confort des occupants.

Les travaux à entreprendre concernent en général :

  • L’isolation (des fenêtres, des combles, des murs donnant sur l’extérieur, etc).
  • Le chauffage (installation d’un poêle à bois ou granulés, d’une chaudière à gaz à condensation, etc.).
  • La ventilation (systèmes de ventilation mécanique, VMC, pour diminuer la consommation d’énergie nécessaire pour chauffer ou refroidir un bâtiment).

Un logement bien isolé peut permettre, selon les cas, des économies d’énergie entre 25 à 30% de vos factures.

La rénovation énergétique est une solution afin réaliser sur le long terme :

  • Des économies sur vos factures d’énergie,
  • Une valorisation de votre bien,
  • Une baisse des émissions de gaz à effet de serre de votre habitation, responsables du changement climatique.

Quels travaux d'économie d'énergie réaliser ?

Une bonne isolation thermique pour économiser sur le long terme

Dans un immeuble collectif, pour profiter d’une bonne isolation, il faut limiter les déperditions de chaleur dues :

  • À la toiture,
  • Aux murs,
  • Au sol,
  • Au chauffage,
  • Aux fenêtres ou même parois vitrées.

Remplacer son chauffage pour améliorer le rendement

Deuxième facteur primordial de la rénovation énergétique : le chauffage. En installant un nouveau système de chauffage (chaudière à haut rendement, pompe à chaleur), vous pourrez :

  • Chauffer tout autant,
  • Consommer moins d’énergie,
  • Réduire vos factures d'énergie.

Opter pour l'énergie renouvelable

Dernier moyen d’effectuer des économies d’énergie durables : profiter de l’énergie du soleil et des énergies renouvelables (par exemple, avec la géothermie et une pompe à chaleur sol-eau). Le coût de ces travaux peut s’avérer élevé mais est vite rentabilisé.

Comment construire son projet de rénovation énergétique ?

Afin que la rénovation énergétique de votre habitat soit une réussite, il est important de procéder par étapes.

  • Consulter ou faire établir le diagnostic de performance énergétique (DPE) de votre logement.
  • L’analyse du DPE permet d’identifier les travaux à réaliser en priorité (toiture ? fenêtres ? etc).
  • Interroger des entreprises de travaux RGE (Reconnu garant de l’environnement) et obtenir des devis à comparer.
  • Budgétiser le montant nécessaire pour financer votre projet et étudier les possibilités de financement avec des primes et des prêts à taux réduit.

Comment financer ses travaux d’énergie ?

Vous pouvez souscrire à un prêt travaux auprès d’une banque ou d’un établissement de crédit. Vous devrez attendre un délai de dix jours calendaires à compter de la date de l'accusé de réception avant de renvoyer votre offre signée par voie postale.

Il existe des solutions pour aider au financement des travaux de rénovation énergétique de votre bien immobilier à un moindre coût.

Le prêt Action Logement

Pour soutenir les Français aux revenus modestes et les aider à améliorer la performance énergétique de leurs logements, Action Logement propose le prêt travaux amélioration de la performance énergétique.

Les avantages du prêt travaux Action logement :

  • Un taux d’intérêt réduit,
  • Un montant jusqu’à 10 000 euros maximum,
  • Une durée de remboursement jusqu’à 10 ans.

Les propriétaires éligibles à ce crédit doivent :

  • Être salarié d’une entreprise du secteur privé non agricole d’au moins 10 salariés,
  • Être propriétaire du logement que vous occupez ou propriétaire d’un logement que vous louez à un tiers,
  • Justifier que votre logement :
    • Est utilisé ou est destiné à être utilisé en tant que résidence principale de votre locataire,
    • Est situé sur le territoire métropolitain ou dans les DROM,
    • Fait l’objet d’une attestation justifiant que les travaux remplissent les conditions requises dans le cadre de l’éco-prêt à taux zéro (l’utilisation du « formulaire type-devis » de l’éco-PTZ est recommandée).
  • Justifier de ressources égales ou inférieures aux plafonds réglementés.

Les travaux concernés

Les projets finançables par le prêt travaux amélioration de la performance énergétique sont les travaux :

  • D’amélioration de la performance énergétique tels que définis par les titres I et II de l’arrêté du 30 mars 2009, relatif à l’éco-PTZ,
  • D’isolation thermique des toitures, des murs, fenêtres et portes donnant sur l’extérieur,
  • D’installation ou de remplacement de systèmes de chauffage, (le cas échéant associés à des systèmes de ventilation économiques et performants, ou de production d’eau chaude sanitaire), d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable,
  • D’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

Les autres primes, aides et prêts pour la rénovation énergétique en 2022 :

  • MaPrimeRénov Sérénité : une prime proposée par France Rénov' et adressée à tous les propriétaires, afin de faciliter la rénovation énergétique des habitations. Elle remplace un ancien dispositif de l’Agence national de l’habitat ANAH qui était destiné à l’origine à donner un coup de pouce aux ménages aux ressources les plus modestes.
  • Éco-prêt à taux zéro : un prêt qui permet le financement des travaux de rénovation énergétique de l’habitat avec une entreprise labélisée Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). L’Eco-PTZ est cumulable avec les primes des Certificats d’Economie d’Energie (CEE).
  • Chèque énergie : une prime exceptionnelle de 100 euros accordée par l’État suite à la hausse exceptionnelle des prix de l'énergie.
  • La baisse de la TVA : afin d’encourager les travaux de rénovation énergétique des logements anciens, l’État accorde aux ménages un taux de réduit de 5,5% sur la TVA en fonction des travaux engagés.

Dispositif Denormandie : Une réduction d'impôts pour les bailleurs

Vous souhaitez rénover un logement dans une ville moyenne ? Le dispositif Denormandie permet aux futurs propriétaires bailleurs de bénéficier d’une réduction d’impôt pour les investissements réalisés entre le 1er janvier 2019 et jusqu’au 31 décembre 2022. 

Comment bénéficier de la défiscalisation ?

Trois conditions à prendre en compte :

  • La période de votre opération d’investissement locatif,
  • Le type d’acquisition,
  • La localisation du logement.

En tant que propriétaire bailleur, vous devez également :

  • Justifier que les travaux représentent au moins 25 % du coût total de l'opération,
  • Faire réaliser vos travaux par un professionnel certifié Reconnu garant pour l'environnement (RGE),
    • Effectuer au moins l’un des travaux suivants :
    • Création d’une nouvelle surface habitable.
  • Louer votre bien vide en location longue durée, pendant 6, 9 ou 12 ans.
  • Acheter un bien à rénover dans l’une de villes éligibles au dispositif.

En savoir plus sur le dispositif Denormandie et les différents types de défiscalisations immobilières.

Effectuer des travaux de rénovation

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation dans votre logement ? Découvrez les différents prêts proposés par Action Logement ou encore comment choisir votre prêt travaux.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.