Vos questions - Aide MOBILI-JEUNE®

Cette subvention est accordée par Action Logement Services à tout jeune de moins de 30 ans en formation professionnelle (au moment du dépôt de sa demande) dans une entreprise du secteur privé non agricole quelle que soit sa taille, afin de l’aider à supporter les dépenses relatives à son logement.

En fonction des besoins, l’aide MOBILI-JEUNE® est versée mensuellement, tous les deux mois ou chaque semestre.

Il est possible de modifier le rythme de versement à plusieurs reprises au cours de l’année de formation.

La demande d’aide MOBILI-JEUNE est à effectuer :

  • au plus tard la veille de son trentième anniversaire.
  • avant le début de la formation
  • ou (au plus tard) dans les 6 mois à compter du démarrage de la formation

Le montant de l’aide MOBILI-JEUNE est calculé en fonction des justificatifs transmis, à partir de la quote-part de loyer (charges comprises) et en tenant compte des diverses aides au logement perçues.

À titre d’exemple :

Calcul du montant de l’aide MOBILI-JEUNE :

  • Si vous percevez 220 € d’APL et payez un loyer de 350 €,  l’aide versée sera de 100 €.
  • Si vous percevez 280 € d’APL et payez un loyer de 350 €,  l’aide versée sera de 70 €.
  • Si vous percevez 245 € d’APL et payez un loyer de 250 €, vous ne pourrez pas bénéficier de l’aide étant donné que  le reste à charge est inférieur à 10 €.

Pour faire votre demande d'aide,  rendez-vous sur la page MOBILI-JEUNE® et cliquez sur "Faire sa demande"

Le virement de l’aide MOBILI-JEUNE® peut être effectué sur le compte des parents du jeune qui est le bénéficiaire de l’aide à la condition préalable d’obtenir son accord écrit.

Pour le calcul du montant de l’aide MOBILI-JEUNE®, il convient de prendre en compte le loyer charges comprises.

Oui, le dossier d’un demandeur d’aide MOBILI-JEUNE® qui ne sollicite pas l’APL est traité comme celui d’un demandeur qui en bénéficie.

Les conditions d’octroi des aides Action Logement Services s’analysent au moment de la demande d’aide.

En effet, la réglementation de l’aide MOBILI-JEUNE® prévoit que le bénéficiaire doit percevoir au maximum 100 % du SMIC en vigueur au moment de la demande de l’aide.

En conséquence, si la rémunération du jeune devient supérieure au SMIC en deuxième, voire troisième année d’apprentissage, il pourra continuer à bénéficier de l’aide MOBILI-JEUNE®, à condition qu’il n’y ait pas d’interruption au cours de cette période des trois ans.

La durée légale de travail est fixée à 35 heures par semaine (ou 1607 heures par an) pour toutes les entreprises.

Toute heure de travail accomplie à la demande de l'employeur au-delà de cette durée est une heure supplémentaire ouvrant droit à une rémunération majorée ou à un repos compensateur.

Pour déterminer le salaire dans le cadre de l’aide MOBILI JEUNE®, il convient de se référer uniquement au montant du salaire brut par mois indiqué sur le contrat d’alternance.

Action Logement Services peut continuer à verser l’aide MOBILI-JEUNE®. Il n’y a pas lieu de tenir compte de l’identité de la personne qui s’acquitte du loyer.

Ce qui est important, c’est que le bail et les quittances soient au nom du jeune.