background action coeur de ville
Acv corner

En Bref

En plein centre-ville, cette opération immobilière de réhabilitation s’est appuyée sur les caractéristiques du bâti d’un centre ancien très compact. L’opération cherche à mettre en valeur les façades et toitures en mauvais état.

Carte France
En chiffres
  • Prix de revient : 264 000 €
  • Coût de travaux : 137 000 € (financement Action Logement en prêts subvention : 98 % du coût des travaux)
  • 3 logements à loyer intermédiaire hors conventionnement Anah

Interview de M. Christophe Pic, investisseur

Comment est né votre projet ?

J’avais déjà des projets en investissements locatifs. Je suis allé voir mon conseiller financier qui m’a parlé du dispositif Action Cœur de Ville. J’ai identifié des biens via des agences immobilières. Après identification du bien j’ai contacté Action Logement et l’adjoint au maire de l’urbanisme. J’ai réalisé avec Action Logement et le maire adjoint une réunion. M. Da Costa, directeur territoriale d'Action Logement m’a transmis tous les éléments du dispositif ACV. J'ai signé le compromis de vente en mars. Le dossier a été finalisé en juin pour obtenir un accord de principe de financement de la part d'Action Logement en décembre.

La qualité des aides d’Action Logement (subvention et prêt long terme avec un taux d’intérêt faible) associée à un dispositif défiscalisant a été déterminant dans ma prise de décision d’utiliser le dispositif ACV.

 

Comment avez-vous été accompagné dans votre projet ?

Mon idée initiale était de proposer des loyers intermédiaires. Après échanges avec M. Da Costa, j’ai reconsidéré mon projet en loyer de sortie et j’ai rencontré l’Anah pour me rendre compte des impacts financiers. Le délai d’instruction annoncé par l’Anah paraissait très long.

De plus l’Anah ne souhaitait pas conventionner des logements « en loyer intermédiaire » ce qui m’a découragé pour monter un dossier Anah. Dans le même temps le vendeur voulait finaliser la vente le plus rapidement possible. Compte tenu de ces 2 éléments j’ai choisi de faire des logements intermédiaires sans l’Anah afin de gagner du temps et contenter le vendeur. Il y eu des échanges entre la commune, Action Logement et moi notamment pour faire « accélérer » les choses. La commune a été présente à chaque fois que je l’ai sollicité. La décision d’Action Logement a été longue à obtenir mais j’étais conscient que c’était un nouveau dispositif à mettre en œuvre.

En images
Etat existant, rue des chapelles, Issoire
Travaux en cours, intérieur des logements
Travaux en cours, intérieur des logements
Travaux en cours, intérieur des logements
Travaux en cours, intérieur des logements
Travaux en cours, intérieur des logements
Besoin d'aide ?
icon phone
Contactez-nous au 0970 800 800
Disponible de 9h00 à 17h30 du lundi au vendredi (numéro non surtaxé)
 
icon faq
Consultez notre FAQ