Quels travaux sont pris en charge par l’aide à la rénovation énergétique ?

Pour bénéficier de l’aide à la rénovation énergétique, les travaux doivent porter sur l’isolation thermique (toiture, plancher, combles, murs donnant sur l'extérieur, ventilation) destinée à réaliser des économies d’énergie.

Si les travaux d’isolation ne sont pas jugés nécessaires à l’issue du diagnostic technique obligatoire, l’aide à la rénovation énergétique pourra financer un ou les deux projets suivants :

  • le remplacement d’un système de chauffage ;
  • la pose d’un équipement de chauffage ou eau chaude sanitaire par une source d’énergie renouvelable.

Important : les travaux de rénovation énergétique sont à réaliser par un professionnel avec le label « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE)  et ils incluent obligatoirement l’intervention d’un opérateur d'Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO). 

Des frais annexes peuvent être financés dans la limite de 15 % du montant total de l’aide, soit 3 000 € pour un propriétaire occupant et 2 250 € pour un propriétaire bailleur. Peuvent ainsi être pris en charge :

  • la rémunération de l’AMO ;
  • les études et la maîtrise d’œuvre relatives aux travaux ;
  • le diagnostic de performance ou d’audit énergétique, hors obligations réglementaires ;
  • l’assurance maîtrise d’ouvrage.

Pour votre information, notre aide à la rénovation énergétique est victime de son succès. Pour garantir la qualité de notre service, nous avons choisi de mettre en maintenance la plateforme pour nous donner ainsi les moyens et le temps d’examiner méticuleusement l’ensemble des dossiers soumis. Par conséquent, la création de toute nouvelle demande n’est plus disponible.