Quels travaux sont pris en charge par l’aide à la rénovation énergétique ?

Pour bénéficier de l’aide à la rénovation énergétique, les travaux doivent porter sur l’isolation thermique (toiture, plancher, combles, murs donnant sur l'extérieur) destinée à réaliser des économies d’énergie.

Si les travaux d’isolation ne sont pas jugés nécessaires à l’issue du diagnostic technique obligatoire, l’aide à la rénovation énergétique pourra financer un ou les deux projets suivants :

  • le remplacement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude ;
  • la pose d’un équipement de chauffage ou eau chaude par une source d’énergie renouvelable.

Important : les travaux de rénovation énergétique sont à réaliser par un professionnel avec le label « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE)  et ils incluent obligatoirement l’intervention d’un opérateur d'Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO). 

Des frais annexes peuvent être financés dans la limite de 15 % du montant total de l’aide, soit 3 000 € pour un propriétaire occupant et 2 250 € pour un propriétaire bailleur. Peuvent ainsi être pris en charge :

  • les équipements nécessaires à la réalisation des travaux et leurs travaux induits ;
  • la rémunération de l’AMO ;
  • les études et la maîtrise d’œuvre relatives aux travaux ;
  • le diagnostic de performance ou d’audit énergétique, hors obligations réglementaires ;
  • l’assurance maîtrise d’ouvrage ;
  • la dépose et la mise en décharge des équipements existants.