Quels revenus sont pris en compte pour l’attribution de l’aide à la mobilité ?

Le salaire doit être inférieur à 1,5 fois le SMIC, soit 2 281,83 € brut/mois en 2019 (revenus salariaux hors primes et 13ème mois).

Soit en fonction de votre situation :

  • si vous êtes salarié en CDI ou CDD ou contrat unique d’insertion, le salaire brut mensuel figurant sur le dernier bulletin de salaire en votre possession datant de moins de deux mois ;
  • si vous êtes intérimaire ou intermittent, les revenus bruts de votre dernier mois travaillé, datant de moins de 2 mois (cumul de salaire pour l'ensemble de vos missions figurant sur vos bulletins de salaire concernant ce mois ou sur le récapitulatif de votre agence intérimaire sur la période).
  • si vous êtes alternant, le salaire mensuel brut à l’embauche inscrit sur le contrat d’apprentissage ou le contrat de professionnalisation ;
  • si vous reprenez un emploi après une période de chômage ou si vous accédez à votre premier emploi, le salaire mensuel brut indiqué dans le contrat de travail, la promesse d’embauche ou l’attestation d’emploi.