Vos questions - Prêt Travaux

Salarié d’une entreprise du secteur privé non agricole de 10 salariés et plus ou préretraité, vous souhaitez un prêt pour le financement de travaux d’amélioration, de rénovation ou d’adaptation de votre résidence principale ou celle de votre locataire pour des travaux de rénovation énergétique.

Oui, l’installation de panneaux photovoltaïques est finançable si les travaux sont destinés à réduire la consommation d’énergie dans le logement, que ce soit au titre de la production d’électricité ou de la distribution de chaleur ou d’eau chaude, c’est-à-dire lorsque l’installation vise à alimenter le logement du salarié (ce qui n’est pas le cas pour les installations associées à un contrat de revente totale de l’énergie produite à EDF), information que le bénéficiaire devra en tout état de cause communiquer.

Non, l’avis préalable par des organismes tels que (AFM, ALGI, APF,…) n’est pas obligatoire, seule la copie de la carte d’invalidité ou de handicap de la personne devant occuper le logement devra être transmise au préalable.

La copie de la carte d’invalidité ou de handicap de la personne devant occuper le logement doit  être transmise avant l’étude du dossier de prêt.

Le délai est de 3 mois maximum.

Pour pouvoir bénéficier d’un prêt travaux Action logement, vous devez être salarié d’une entreprise du secteur privé non-agricole de 10 salariés et plus et avoir un revenu fiscal de référence inférieur aux plafonds de ressources PLI (année N-2 ou N-1 si plus favorable).

L’accord de l’octroi employeur est par ailleurs nécessaire pour la validation de la demande de prêt.

À savoir : les préretraités sont assimilés aux salariés.

Les travaux peuvent être des travaux d’embellissement, de rénovation, d’amélioration de la performance énergétique, d’adaptabilité du logement au handicap d’une des personnes composant le ménage, d’achat de matériaux par le propriétaire pour réaliser ces travaux -à condition que la pose soit effectuée par une entreprise- ou encore dans les parties communes (quote-part) ou privatives d’une copropriété dégradée faisant l’objet d’un plan de sauvegarde.

Cette liste n’est pas exhaustive et d’autres types de travaux liés au logement sont finançables.

Le montant maximum est de 5 000 € porté à 10 000 € dans le cas où le logement doit être aménagé (accessibilité et/ou adaptation) pour l’une des personnes composant le ménage sur présentation, au préalable, de la copie de sa carte d’invalidité ou de handicap.

Pour faire votre demande de prêt, merci de cliquer sur "Faire ma demande" sur les pages produits prêt travaux :

  • travaux agrandissement,
  • travaux amélioration,
  • travaux performance énergétique,
  • travaux adaptation  handicap,
  • travaux copropriétés dégradées. 

Merci de contacter votre interlocuteur habituel (voir les coordonnées présentes sur les documents de votre dossier). 

Oui le prêt travaux est cumulable avec d'autres aides délivrées par Action Logement sous réserve d'y être éligible.