Vos questions - Service d'accompagnement social

Le service d’accompagnement social aide les salariés rencontrant des difficultés mettant en péril l’accès à un logement ou le maintien dans leur habitation actuelle. Il offre un accompagnement personnalisé, gratuit et confidentiel et la mise en place de solutions adaptées.

Vérifier si vous pouvez bénéficier de ce service

Le service d’accompagnement social est accessible dans tous les cas où le maintien dans le logement est mis en péril. Il est là pour prévenir les expulsions des locataires ou des accédants à la propriété et chercher des solutions d’urgence en cas de conflit familial.

Consultez la page consacrée au service d'accompagnement social, et cliquer sur le bouton "je souhaite être aidé"

Merci de contacter votre interlocuteur habituel (voir les coordonnées présentes sur les documents de votre dossier). 

Non, le service d’accompagnement social est un service confidentiel, délivré dans le cadre d’une charte qualité, dont voici un extrait : "Par ailleurs, la garantie de confidentialité qui est attachée au service doit permettre à un salarié de saisir Action Logement Services sans que son employeur ne soit informé des difficultés à caractère social qu’il rencontre ; en conséquence, même si l’entreprise reste le canal privilégié pour l’accès au service, l’accord préalable de l’entreprise ne peut être une condition exigée pour la délivrance du service"

Le conseiller social service d’accompagnement social va établir en premier lieu un diagnostic de votre situation :

  • familiale,
  • professionnelle,
  • résidentielle,
  • budgétaire.

Pour cette analyse, vous devrez fournir un certain nombre de documents. En second lieu, un plan d’actions vous sera soumis avec recherche de solutions par Action Logement et ses partenaires, démarches et actions à engager de votre part.

Si vous donnez suite, un contrat d’engagement réciproque devra être signé.

La recherche d’un logement relève uniquement du service locatif Action Logement, sous réserve de l’accord de votre employeur. Le service d’accompagnement social n’intervient que si des actions complémentaires sont nécessaires.

Oui. Peuvent bénéficier du service d’accompagnement social les salariés du secteur privé (non agricole de 10 salariés et plus, agricole de 50 salariés et plus). Par extension peut être bénéficiaire, tout demandeur d’emploi, ancien salarié d’une entreprise assujettie, dans les douze mois de la cessation d’activité. Les préretraités sont assimilés à des salariés.